Prince EA

Bonjour ! Comme je reprend les cours lundi, je ne sais pas si je continuerai à poster un article par semaine pendant très longtemps, mais croisons les doigts ! La personne dont je vais vous parler aujourd’hui pourra peut-être vous être utile dans l’année, qui sait ? 😉

Qui est-ce ?

Prince EA, de son vrai nom Richard Williams, est un artiste américain né en 1988 (16 septembre). Il a obtenu un diplôme en anthropologie (la science, l’étude de l’Homme). C’est un Youtubeur et ancien artiste de hip-hop. Il est aussi décrit comme un poète et artiste de spoken word (manière d’oraliser un texte en se concentrant sur les mots, la dynamique, la gestuelle…).

En 2009, il a lancé et popularisé le mouvement Make S.M.A.R.T Cool, qui est un mouvement de hip hop underground (la musique underground est un genre de musique qui n’est pas à but commercial et où les artistes vont souvent faire une critique de la société etc…) dans laquelle il voulait mettre en avant l’importance de l’éducation et de la libre pensée dans une société où être intelligent (= désir d’apprendre, d’obtenir des informations), c’est être nul et être stupide c’est être cool.

En 2014, il lance sa chaîne Youtube (Prince EA). Ses vidéos parlent de l’environnement, de notre société, de développement personnel et délivre des messages inspirants à tous.

Exemple de vidéos et en quoi c’est intéressant

Chères futures générations: Désolé (2015)

La mise en forme de sa vidéo (et ce n’est pas la seule) n’est pas faite « par hasard » et ce n’est jamais le cas. Dans cette vidéo, l’arrière-plan illustre les propos du youtubeur au fur et à mesure qu’il parle avec des petits « doodles » (qui, au passage, sont bien faits, il y a un effet 3D que j’aime beaucoup). Il s’adresse à nous sous la forme du spoken word (si vous ne voyez pas ce que c’était, c’est chose faite !). Cette forme permet d’insister sur certains mots et les rimes plus le rythme nous captivent jusqu’au bout de la vidéo. Dans cette vidéo, les mots importants sont écrits dans l’arrière-plan, ce qui les mets encore plus en avant.

Je viens juste de poursuivre le système scolaire en justice !!! (2016)

Autre exemple avec cette vidéo. On retrouve le spoken word. Cette fois-ci, il y a une mise en scène introduite par le titre: on se retrouve à regarder un procès au tribunal, avec des figurants dont un poisson rouge (j’aime bien ce petit clin d’oeil). Comme lors d’un procès on se doit d’être impartial, il utilise une citation d’Albert Einstein pour montrer que ce n’est pas son avis à lui mais qu’en tant qu’avocat, il doit prendre sa défense (je ne sais pas si c’est clair ?) et il va conservé la forme de la citation (comparaison) pour montrer que le système scolaire doit être changé. Là aussi les mots importants sont écrits dans l’arrière-plan.

La brute à grande gueule choisit (de harceler) un intello, ce qui se passera ensuite va vous choquer (2020)

Ici, la forme est un peu différente mais le but reste le même. C’est un court-métrage dans lequel on ne voit pas le youtubeur et ce n’est pas sous forme de spoken word mais de discussions entre les personnages. Il joue sur le parallèle entre les deux personnages au lycée et quinze ans plus tard pour faire passer son message (qui est de faire comprendre que harceler, c’est pas bien).

Mon avis

Alors, j’ai découvert cette chaîne il y a 1 an et demi/ 2 ans pour un devoir d’anglais et comme je trouvais le principe sympa, je me suis abonnée à la chaîne.

J’aime beaucoup les chaînes qui profite de la visibilité sur Youtube, notamment par les plus jeunes, pour délivrer des messages inspirants et engagés sur des problème de société ou lié à l’environnement etc… (c’est toujours mieux que les Youtubeurs qui profite de la plateforme uniquement pour se faire de l’argent et devenir célèbre en créant des dramas etc…)

La forme des vidéos est ludique et agréable à l’oreille (et aux yeux, les vidéos sont de bonne qualité !) donc une fois qu’on en regarde une, on regarde toutes les autres ! (Et il y en a un paquet…)

Les vidéos sont en anglais mais franchement, elles sont pas très compliqué à suivre, on a des sous-titres en anglais et même en français pour ceux qui ne sont pas à l’aise du tout avec l’anglais donc ça reste accessible à beaucoup de monde.

Source: wiki, urban dictionary

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.